La méthode infaillible pour carreler sur du carrelage existant

La méthode infaillible pour carreler sur du carrelage existant

Vous avez envie de donner un coup de neuf à votre intérieur et souhaitez changer le revêtement de vos sols ou murs sans avoir à retirer l’ancien carrelage ? Bonne nouvelle : carreler sur du carrelage existant est tout à fait réalisable, et ce, avec quelques étapes simples à suivre.

Dans cet article, nous vous présentons la méthode infaillible pour poser du nouveau carrelage par-dessus l’ancien.

Étape 1 : Vérifier l’état du carrelage existant

Avant de commencer les travaux, il est essentiel d’examiner attentivement l’état du carrelage actuel. Assurez-vous qu’il n’y ait pas de carreaux cassés, fissurés ou décollés. Si tel est le cas, il convient de les remplacer ou de réparer avant de procéder à la nouvelle pose.

De plus, vérifiez que le carrelage existant est bien fixé au support et qu’il ne présente pas de mouvements ou de vibrations lorsqu’on marche dessus.

Étape 2 : Préparer la surface

Une fois l’état du carrelage vérifié, préparez la surface en la nettoyant soigneusement. Utilisez une brosse et un produit dégraissant pour éliminer toute trace de graisse, de calcaire ou de saleté. Il est important que la surface soit parfaitement propre et sèche avant de poser le nouveau carrelage.

Étape 2  Préparer la surface

Étape 3 : Poncer la surface

Pour garantir une bonne adhérence du mortier-colle sur le carrelage existant, il est recommandé de poncer légèrement la surface à l’aide d’une ponceuse et d’un abrasif à grain moyen. Cette étape permet de créer de légères rayures sur les carreaux et ainsi d’améliorer l’accroche du mortier.

Veillez à porter un masque et des lunettes de protection lors de cette opération, car la poussière dégagée peut être irritante pour les voies respiratoires et les yeux.

Alternative au ponçage : utiliser un primaire d’accrochage

Si vous préférez éviter le ponçage, sachez qu’il existe des produits spécifiques appelés primaires d’accrochage qui permettent de faciliter l’adhérence du mortier-colle sur le carrelage existant. Appliquez-le selon les recommandations du fabricant et laissez sécher le temps indiqué.

Étape 4 : Choisir le bon mortier-colle

Lorsqu’il s’agit de carreler sur du carrelage, il est crucial de sélectionner un mortier-colle adapté à ce type de travaux. Optez pour un mortier-colle déformable, capable de supporter les éventuels mouvements entre les deux couches de carrelage.

N’hésitez pas à demander conseil auprès d’un professionnel ou d’un vendeur spécialisé pour choisir le produit le plus approprié.

Étape 5 : Poser le nouveau carrelage

Une fois la surface préparée et le mortier-colle choisi, il est temps de poser le nouveau carrelage. Appliquez le mortier-colle sur les anciens carreaux à l’aide d’une spatule crantée, en respectant une épaisseur d’environ 3 à 4 millimètres.

Posez ensuite les nouveaux carreaux en vérifiant régulièrement leur alignement et leur niveau à l’aide d’un cordeau à tracer ou d’un laser. N’oubliez pas de laisser un espace de jointement entre chaque carreau, généralement compris entre 1,5 et 3 millimètres selon les dimensions des carreaux.

Étape 5  Poser le nouveau carrelage

Astuce : décaler les joints

Pour un rendu esthétique optimal, il est recommandé de décaler les joints entre les anciens et les nouveaux carreaux. Ainsi, les joints du nouveau carrelage ne coïncident pas avec ceux de l’ancien, ce qui permet de masquer les éventuelles imperfections et d’assurer une meilleure répartition des charges.

Étape 6 : Réaliser les joints de finition

Après avoir posé tous les carreaux et attendu le temps de séchage indiqué par le fabricant du mortier-colle, procédez à la réalisation des joints de finition. Utilisez un mortier-joint adapté à la taille des joints et à la couleur des carreaux, et appliquez-le à l’aide d’une spatule en caoutchouc.

N’hésitez pas à lisser les joints avec une éponge humide pour leur donner un aspect propre et régulier.

Étape 7 : Le nettoyage final

Pour terminer, nettoyez soigneusement la surface du nouveau carrelage avec une éponge humide, en prenant garde à ne pas détériorer les joints fraîchement réalisés. Laissez sécher le tout pendant quelques jours avant de remettre en place les meubles et de profiter pleinement de votre nouvel espace rénové.

En suivant ces étapes, vous pourrez facilement carreler sur du carrelage existant et donner un coup de jeune à vos sols ou murs sans avoir à entreprendre de gros travaux de démolition. Alors, n’attendez plus et lancez-vous dans la transformation de votre intérieur !

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut